Rechercher

Académie des talents méditerranéens : la première édition est lancée !

Dernière mise à jour : 2 nov.

Lundi 17 octobre, la cohorte de l’Académie des Talents méditerranéens s’est retrouvée pour la toute première fois pour entamer sa formation entourée par les partenaires du programme ! Moins d’un an après l’annonce par le Président de la République Emmanuel Macron de cette initiative, ce lancement digital a ainsi marqué les débuts de l’Académie, un projet inédit placé sous le signe d’un narratif renouvelé en Méditerranée, pour une région portée par ses sociétés civiles et sa jeunesse. Lors de cette journée, les 14 Talents sélectionnés à l’issue d’un appel à candidatures régional ont pu s’y rencontrer autour d'ateliers participatifs, recevoir les encouragements des soutiens du programme, et découvrir en détails les méthodologies adoptées par les intervenants du cursus. Au programme de la journée donc : moments de rencontre, d’échange et de partage ! Retour sur cette journée de lancement.


L’Académie des Talents Méditerranéens a officiellement ouvert ses portes ce lundi 17 octobre de manière digitale . Lors de cette journée de lancement, les 14 porteurs de projet issus des deux rives de la Méditerranée ont enfin pu faire connaissance et suivre des ateliers d'onboarding.


Pour inaugurer le programme, monsieur Karim Amellal, ambassadeur délégué interministériel à la Méditerranée a pris la parole pour accueillir la cohorte. Son discours a rappelé l'importance de cette initiative qui s’inscrit dans la continuité du Sommet des deux rives de 2019, et du Forum des mondes méditerranéens de février 2022. Devant les défis environnementaux, migratoires et sociaux auxquels sont confrontés la région méditerranéenne, il a présenté les 14 Talents comme étant une véritable source d’espoir et d’action à impact réel.

“Je suis persuadé que c’est en réunissant des Talents comme vous que nous pourrons relever les défis auxquels sont confrontés la Méditerranée aujourd’hui !” Karim Amellal, ambassadeur délégué interministériel à la Méditerranée








Sarah Marniesse, responsable du Campus de l’Agence française de développement (AFD) a ensuite pris la parole en tant que commanditaire du projet. Elle a insisté sur le fait que ce programme était emblématique du Campus de l’AFD, véritable laboratoire d’innovation pédagogique dont la triple vocation est incarnée par l’Académie : comprendre ensemble, inspirer pour mettre en mouvement et avoir l’ambition d’agir. Face au monde complexe dans lequel nous vivons, la coopération, l’introspection et l’inspiration entre pairs apparaissent ainsi comme des leviers d’action, sur lesquels le programme va travailler.


“Nous vivons dans un monde complexe dans lequel tous les défis sont liés. C’est la raison pour laquelle il est indispensable de comprendre leur imbrication mais aussi la manière dont on les aborde. C’est en comprenant ensemble ces implications que nous pourrons aller de l’avant.” Sarah Marniesse, responsable du Campus de l’Agence française de développement (AFD)





Samir Abdelkrim, fondateur de StartupBRICS, l’opérateur du programme, a ensuite pris la parole pour remercier l’ensemble des parties prenantes et féliciter les apprenants pour leur engagement en faveur d’une Méditerranée à impact positif. Il leur a également rappelé qu’ils étaient dorénavant des ambassadeurs du programme chargés d’inspirer les générations futures, et de changer la donne dans la région.

“Il est temps de s’emparer des grands défis contemporains, et d’y apporter nos contributions à impact !” Samir Abdelkrim, fondateur de StartupBRICS


Pour finir la session inaugurale, Patricia Ricard, présidente de l'Institut océanographique Paul Ricard et marraine de cette première édition a pris la parole pour encourager nos Talents. Elle les a invités à étendre leur capacité de compréhension et leur curiosité aux sujets scientifiques car, selon l’experte, il est aujourd’hui crucial de réconcilier la technosphère et la biosphère. Devant les menaces du changement climatique, il y a de l’espoir et des solutions en Méditerranée. Elle a invité les talents à rester enthousiastes devant la difficulté car les défis de demain se relèveront à plusieurs. Les rencontres interdisciplinaires et intergénérationnelles, incarnées par l’Académie des Talents, représentent un moteur d’action au potentiel immense.


“La Méditerranée a été le berceau de nos civilisations, et je sais qu’elle sera le creuset des solutions partagées entre la rive nord et la rive sud. Elles abritent une richesse extraordinaire qui pourra devenir terriblement fertile si nous nous unissons autour de leurs enjeux partagés” Patricia Ricard, présidente de l'Institut océanographique Paul Ricard et marraine du programme


Ces prises de parole ont ensuite cédé la place à un temps de présentation des Talents et de leur projets issus d’un ou de plusieurs pays du 5 + 5 :

La journée a également été rythmée par des ateliers participatifs qui ont permis aux 14 talents de faire connaissance. Grâce à des ateliers Miro sur le thème du récit personnel d’une part, sur leur implication dans l’Académie d’autre part, les participants connectés depuis les quatre coins de la Méditerranée ont échangé en petits groupes sur leur façon de penser cet espace.




Finalement, cette journée d’intégration a également été l’occasion de présenter de nouveau et en présence des partenaires concernés, les trois axes autour desquels le programme se déroulera.


L’axe 1 “Comprendre” dont l’objectif est d’apporter aux bénéficiaires des clés de compréhension des enjeux historiques et contemporains de la Méditerranée à travers une approche pluridisciplinaire, a été présenté par Kristalna Perrody, chargée de projet pédagogique au Campus de l’AFD (qui sera pris en charge par L’institut d’archéologie Archaia) et par Natasa Danelciuc Colodrovschi et Antoine Dolez, de l'Institut des Sociétés en mutations (SoMum) responsable de sa seconde partie.

L’axe 2 “Inspirer” qui pour ambition d’aider les bénéficiaires à se projeter dans des récits de futurs souhaitables pour une Méditerranée en commun, était présenté par Martin Serralta de l'Institut des Futurs Souhaitables, qui accompagnera les Talents dans une démarche prospectiviste. Le deuxième partenaire de cet axe, La Fabrique des Récits - Sparknews - a quant à lui délivré sa première intervention sur le thème du récit en fin de séquence. L’occasion pour les apprenants d’être proactifs lors de cette journée de lancement !


La présentation du programme s’est clôturée par l'intervention de Claire Nakkachi responsable de Minassa, le partenaire de l’axe 3 “Agir”. Celle-ci a présenté la méthodologie d’accompagnement qui sera adoptée pour soutenir les Talents dans la consolidation de leur projet à impact.


Cette journée de lancement s’est finalement terminée par un sondage interactif dans lequel les Talents ont partagé leurs ressentis et leurs attentes vis-à-vis de l’Académie.


Tout au long de cette première journée de travail, les 14 talents n’ont cessé de montrer leur enthousiasme, leur motivation, et leur volonté d’agir pour le futur de la Méditerranée. L’Académie des Talents ne fait que commencer, mais elle a déjà démontré le dynamisme de ses apprenants. Un excellent signe pour la suite du cursus !


Un grand merci à l’ensemble des partenaire du programme : le Campus de l’AFD, le Ministère des Affaire Etrangères et de l’Europe, StartupBRICS, la Région Sud, l’Institut océanographique Paul Ricard, l’Université Aix Marseille Université et ses instituts d’archéologie Archaia, et de sociétés en mutations SoMum, l'Institut des Futurs Souhaitables, la Fabrique des Récits - Sparknews, et Minassa.

6 vues0 commentaire